fermer
Rini
FERHI
Peintre
> Voir toutes les oeuvres
Voir toutes les oeuvres
Rini Ferhi, née à Enschede aux Pays-Bas en 1947, est une peintre de la nouvelle figuration qui vit à Paris. Son unique sujet d’étude est le corps nu de la femme dans toute sa volupté.

Au travers ses oeuvres, elle entretient une attirance pour ce qu’il y a de plus vulnérable : les corps et les visages.
Rini magnifie par son regard bienveillant des modèles souvent amateurs en créant un lien d'attachement afin d'extraire des émotions de vie. 
Tantôt érotique, tantôt romantique : chaque toile est le fruit d’une lutte, d’une tension entre ce qui est montrable et ce qui est occulté.

Le dessin des corps se repose sur des courbes multiples majeures et mineures, brouillonnes et contradictoires qui sont cherchées et saisies au fusain. Des lignes choisies entre les lignes pour faire apparaître une manière singulière d’être au monde comme le reflet d’une âme.
L'artiste tente de percer à jour ce qu’on voit à peine, ce qui est caché; ces blessures nobles en dedans. Pendant ce bref instant de pose du modèle, elle saisit avec l’énergie du regard encore neuf : la différence, la ressemblance, la particularité de l’autre. Elle tire l’essence de cet échange et s’extirpe de soi pour sortir le plus possible de l’autre : son double.

Rini confronte l’irrationnel et le rationnel en acceptant les « accidents » dans sa peinture et en jouant avec eux, les premiers étant liés au caractère incertain du maniement du fusain et les autres provoqués par la vaporisation ou par le geste brusque incontrôlé d'une éponge imbibée de café ou de thé. Tout en piétinant son dessin, Rini tente de se détacher du présent afin d’aller au-delà d’une figure trop calquée à la réalité. Son art habité par une tension sensuelle impressionne et bouscule nos certitudes.

Mais, les masques, la pudeur ou la fuite du regard sont autant de lignes de brouillage de l’être profond. Cet être dont la nudité corporelle est une composante et en même temps le lieu paradoxal de sa propre expression, voire de sa propre révélation. L’attention à la tension intime du modèle est alors essentielle car le geste créateur consiste à toucher l'insaisissable.

Rini Ferhi nous offre la singularité d’une femme en mettant en exergue des attitudes et émotions par un coup de fusain unique qui s’est noué sous ses yeux d’artiste-peintre au moment de leur rencontre, le temps d’une pose intime.

Influences

Nouvelle figuration

fermer
Une question sur cette oeuvre, son prix ? Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.
Merci
Votre demande à bien été prise en compte.
fermer
S'inscrire à la newsletter
Merci
Votre inscription à bien été prise en compte.
?
fermer
suivant
précédent