Voir toutes les oeuvres

Molio, née en 1962 en Espagne, peint dès l’enfance, inspirée par la lumière émanant des toiles de Joaquin Sorolla.

 

Absorbée par la beauté de la nature, elle peint la faune et la flore autant d’éléments forts et fragiles où elle quête la lumière qui met en exergue ses compositions. Ses pinceaux sont alors des algues, des morceaux de bois, des cailloux entrelacés aux coquillages ou encore des horizons de champs d’orangers. 

 

En 1975, La Movida envahit l’Espagne. Dans cette période d’exubérance, Molio intègre les Arts Graphiques et un cabinet d’architecture à Gandia.  En 1983, l’artiste avide de connaissances part pour Londres faire ses armes. De musées en expositions, d’émotions en émotions, elle n’a de cesse d’observer les oeuvres de Turner, Van Gogh, Velázquez auquelles elle puisera son inspiration ultime. 

 

En 1986, Molio s’installe à Saint-Malo où elle mettra à profit ses années d’observation pour étudier la calligraphie, les perspectives, l’architecture ou encore les jeux de matières. De 2003 à 2005, une oeuvre majeure, intitulée Rencontre avec Soi et Oubli de Soi au profit d’une exposition personnelle au Conseil régional de Bretagne.  A la suite de cet événement, Molio rencontrera le maître Paul Aïzpiri qui l’invitera dans son atelier à Paris et se lieront d’une amitié artistique jusqu’à sa mort. 

 

En 2007, son oeuvre Chassé-croisé est sélectionnée et achetée lors d’un concours international lancé par le Château des Réaux en région Centre-Val de Loire. Depuis 2014, Molio expose ses oeuvres dans de nombreuses foires internationales et a fait une exposition très remarquée en 2017 à l’Unesco. 

fermer
Une question sur cette oeuvre, son prix ? Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.
Merci
Votre demande à bien été prise en compte.
fermer
S'inscrire à la newsletter
Merci
Votre inscription à bien été prise en compte.
?
fermer
suivant
précédent